LE MYSTÈRE DES DIEUX DE L'ÉGYPTE ANCIENNE

LE MYSTÈRE DES DIEUX DE L'ÉGYPTE  ANCIENNE
(huile sur bois 101x44 cms)

Un vent terrible souffle sur l'Égypte actuelle, un vent brûlant et sec qui vient du désert, il rentre dans la gorge et dans les yeux, il tourbillonne en toupie dans tous les sens si bien qu'on ne peut le situer, il aveugle et assèche la bouche, hommes et bêtes se carapatent les uns contres les autres en tas informe et compact dans un concert de plaintes, de cris et de lamentations. C'est Khamsim le souffle du Dieu rouge Seth qui semble avoir réduit son pays à la pauvreté, à la misère et au désespoir et avoir enfin terrassé son frère et aussi Dieu, Osiris, Dieu vert de la fertilité et des récoltes.
Reste pourtant le souvenir des Dieux séculaires qui ont façonné l'Égypte, mystifié, éclairé et inspiré le monde moderne. Où êtes-vous Phare d'Alexandrie et sa bibliothèque, coulé au fond des eaux et emportés par la marée! Que reste-t-il de cette magnifique cité que le monde entier enviait et admirait?Quelques immeubles sales et infestés de rats, des rues puantes d'excréments et de poussière, des gens pauvres enveloppés de chiffons immondes qui les font ressembler plus à des zombies qu'à des êtres humains. Oh Égypte d'antan, où es-tu donc? Où es-tu Déesse Maât dans ta splendide robe moulante rouge, agenouillée entre les autres Dieux, coiffée d'une plume d'autruche, symbole d'harmonie et de paix. Le cou ceint du collier musical Ménat, toi qui étends tes ailes protectrices sur le pays d'Égypte qui t'a engendrée, avec à ta gauche Amon Rê le Dieu créateur qui est ton père. Amon Rê est coiffé de la couronne rouge de la basse Égypte, la Khabet sur laquelle repose un parchemin de Papyrus ouvert où sont inscrites ses lois divines.
Dans sa main gauche, le sceptre Ouas, destiné à capturer et à chasser les serpents, dans sa gauche, la croix de Hankh dont le trait d'horizon sépare le monde terrestre de celui des Divinités, on va retrouver ces sceptres chez toutes les autres divinités de l'Égypte ancienne.
A la gauche de la déesse Maât, la déesse Nephtis épouse et sour du dieu Seth en robe moulante blanche tient dans sa main droite un brûlot de parfum de plantes aromatiques.et dans sa main gauche la croix de Hankh, posée sur sa tête la double couronne, Hedjet, blanche pour la haute Égypte, Decheret, rouge pour la basse Égypte réunies en une seule et unique le Pschent. Des étoiles d'or s'entrelacent dans sa chevelure, elle est la déesse de l'accompagnement des mourants et des sarcophages, elle aide sa sour Isis à retrouver les 14 morceaux du corps de son époux Osiris assassiné par son frère le dieu coyote Seth. Osiris dieu vert du printemps se tient directement à la droite de son géniteur, le dieu créateur Amon-Rê, Osiris est coiffé de la couronne Atef symbolisé par un disque solaire en son centre et d'une couronne faite d'un faisceau de papyrus, deux cornes latérales représentent le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Il tient le sceptre-Heqa, crosse du berger dans sa main droite et le Nekhekh dans l'autre qui est le fléau de l'agriculture. A gauche de Seth se tient le Dieu chacal Anubis fils légitime d'Isis et d'Osiris, il est le dieu des funérailles et de la nécropole, il tient dans sa main droite le sceptre Heqa du berger et dans l'autre le sceptre Ouas. Dans un vase canope, ils garde les viscères des morts embaumés. A droite face à Anubis, le déesse Satis fille aussi d'Amon-Rê, et elle est la déesse du Nil et répartit ses crues, dans sa main droite la croix de Ankh dans l'autre le bâton de Calame, branche de palmier sur lequel trône le Ouadj qui est une fleur de papyrus symbole d'harmonie et de connaissance, elle est coiffée du siège d'Isis, symbole de pouvoir absolu. A gauche d'Anubis, le dieu bélier bleu Khoum qui contrôle la crue du Nil en ouvrant à Eléphantis (île du Nil) la caverne de Hapy où les eaux sont stockées. Il possède un tour de potier à l'aide duquel il fabrique les êtres humains à partir de limon et d'eau du Nil tout en leur insufflant une âme, le Kâ. A droite de la déesse Setis, la déesse vache Hathor, fille d'Amon-Rê et de Nout (déesse de la voûte céleste), elle est déesse de l'amour, de la beauté, de la musique, de la maternité et de la joie. Entre ses cornes elle porte le disque solaire entouré du cobra femelle Uraeus, symbole de l'oil d'Amon-Rê qui veille sur les divinités. A gauche de Khoum le Dieu faucon Horus, fils d'Isis et d'Osiris ses yeux représentent la lune et le soleil, ennemi juré de son oncle Seth qui après avoir assassiné son père Osiris avait prévu de le tuer à lui aussi, Seth lui arrache un oil et Horus arrache à son tour une jambe et les testicules à son oncle. Horus échappe à la mort de justesse grâce à sa mère Isis qui le cache dans le delta de Chemmis qui est sur le Nil le grenier à grain de l'Égypte ancienne. Après avoir récupéré son oil et être en mesure de gouverner l'Égypte, Horus exile son oncle Seth et le condamne à régner seulement dans l'aridité du désert sur les scorpions et les serpents. Posée sur sa tête la double couronne Pschent de la basse et de la haute Égypte, dans sa main droite la croix de Ankh dans l'autre le sceptre Heqa Battant sur son mollet droit, l'étui divin, le sceptre Mekès qui contient le secret des lois du Dieu ibis Thot maître absolu de la science et de l'écriture Thot est un ibis vert et placé directement à la gauche d'Horus il est aussi le dieu des mathématiques, de l'arpentage, de la médecine et de l'astronomie. Il contrôle la pesée des âmes au tribunal d'Osiris. Il est coiffé du disque solaire entouré d'un cobra femelle à deux têtes l'anaeus de la protection divine. Dans sa main droite une plume d'autruche, dans sa gauche le double papyrus de l'histoire et de la géométrie. A droite de la déesse Setis, la terrible déesse lionne Sekhmet chargée de détruire les mauvais humains, elle porte sur sa tête le disque solaire entouré du cobra femelle Anaeus, elle est vêtue d'une robe moulante rouge, dans sa main droite la croix de Ankh dans l'autre le sceptre Heqa. Tous portent autour du cou le collier musical ménat. A l'xtrême droite, la déesse Bastet clôture le cercle divin, elle aussi fît engendré par le père des divinités Amon-Rê, dans sa main droite elle brandit le sistre musical qui fait fait danser et rire les humains et dans sa gauche la croix de Ankh. Moins redoutable que sa sour la lionne Sehkmet et peut aussi devenir très agressive si ses enfants sont menacés. A l'extrême gauche, le dieu crocodile vert Sobek, responsable de la fertilité du Nil, il a aidé la déesse Isis a retrouver les 14 morceaux de frère époux Osiris dispersés dans le Nil. Il siège à côté de la déesse Thor dont il porte les cornes et le disque solaire entouré du cobra femelle à deux têtes l'Anaeus. Les cornes sont posées sur la couronne rouge Khabet de la basse Égypte. Sobek est redoutable et dangereux dans ses colères et il faut toujours les apaiser par des présents constants. Posé enfin tout en haut du disque solaire de sa coiffe le double parchemin écrit sur papyrus de la connaissance et de l'instruction. Entre les jambes d'Osiris et de Setis le serpent Apophis qui représente le mal absolu et le chaos, il cherche toujours traîtreusement à injecter son venin si on le laisse sans vigilance. Il redoute particulièrement la déesse chatte Bastet qui le surveille de près et n'hésite jamais à le rabrouer et le remettre à sa place. Sous son menton il arbore fièrement la barbe postiche de la sagesse des Dieux le Douar-Our à l'aide de laquelle il cherche à tromper le monde.